HomeBrassage de bièreBIÈRE SAMIZDAT: MULLIGAN WILD ALE D'ALMANAC

BIÈRE SAMIZDAT: MULLIGAN WILD ALE D'ALMANAC

Je suis en quelque sorte dans une position bizarre vis-à-vis d'ALMAMAC BEER CO. Je pense sincèrement, totalement et totalement qu'ils sont l'un des meilleurs brasseurs de la planète en ce moment, et je l'ai dit à plusieurs reprises sur le blog. Ils ont essentiellement créé leurs propres niches comme «la bière du gourmet»; "la bière que les restaurants servent à compléter la nourriture"; "le brasseur de slow food" et "ce génial brasseur gitan dont les bières sont bien meilleures que celles des brasseurs sur le matériel desquels ils brassent". Quand ils n'étaient qu'un scintillement aux yeux de leurs co-fondateurs, je suis devenu copain avec Damian Fagan, l'un de ces fondateurs. C'est un grand gars qui vit en bas de chez moi. Alors, que se passe-t-il lorsque, après une séquence de victoires comme 5-6 bières dont j'ai déliré sur le blog, je goûte une bière Almanac qui ne le fait pas tout à fait pour moi? Dois-je l'ignorer et j'espère que je l'aime mieux la prochaine fois? Ou, je prends le problème de front, je passe en revue la putain de bière, et j'espère que Damian et moi ne nous disputerons pas la prochaine fois que nous nous verrons? Je vais devoir tenter ma chance avec cette dernière option, car, en tant que conteur de vérités et documenteur de pratiquement toutes les bières intéressantes que je goûte, il n'y avait aucun moyen que j'allais jeter une bouteille de leur "RÉSERVE D'AGRICULTEUR" # 1 "et ne pas vous en parler. Attends une minute, je sais que tu penses – tu ne t'es pas contenté de cette bière il y a quelques semaines, cette fois-là tu es allée au "Sour Sunday"? Pourquoi oui – oui je l'ai fait. Cela a été servi sur le projet, et ce que j'avais il y a quelques jours était dans une bouteille. Elle est commercialisée et certainement brassée comme une "bière sauvage" – et l'homme, c'est toujours le cas. Comme une jument ininterrompue dans la prairie du Wyoming, cette chose est difficile à apprivoiser. Il est très riche en raisin, assez acide et a un goût de miel et de funk. Le boisé est fort, tout comme le vin blanc. Tout est chaud et agressif. Vous pouvez dire que de très bonnes choses se produisent ici, mais c'est intense et pas tout à fait le si lisse que Sante Adairius Chardonnay Blonde de la semaine dernière est / était. Que s'est-il passé ici? Je ne sais pas. Peut-être faut-il "se coucher" pendant un certain temps. Mais alors pourquoi cette version provisoire était-elle un fondeur d'esprit? Mec, je suis sans voix – et merde, voici Damian, et il dit que nous avons des affaires….6/10.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *