HomeBrassage de bièreBATAILLE DE LA MAUVAISE ALES AMBRE

BATAILLE DE LA MAUVAISE ALES AMBRE

Vous pensiez avoir quitté "les bières ambrées" en 1997 avec Monica Lewinsky et Fatboy Slim, n'est-ce pas? Bières ambrées? Asseyez-vous et laissez-moi vous parler des années de vaches maigres, mes amis. Au début / milieu des années 90, ceux d'entre nous qui avaient enfin un peu d'argent en poche et qui étaient donc prêts et disposés à dépenser quelques dollars – six, peut-être – sur un pack de 6 bouteilles "premium" n'ont vraiment pas fait ' t ont beaucoup de choix. D'où je viens, il y avait Anchor Steam, Pete's Wicked Ale et une variété d'offres à mi-chemin de Full Sail, Sierra Nevada, Red Hook, Abita, Pyramid et quelques autres. Habituellement hefeweizen, ale pâle, ESB et whatevers de framboise. Nous avons adoré cela à l'époque, et nous nous moquons de connaître le dégoût maintenant.Une «microbrasserie» se tenait debout parmi les autres, pour moi et mon palais peu développé, et cette bière était une bière ambrée – ANDERSON VALLEY «BOONT AMBER» pour être exact. Non, je ne bois vraiment plus, mais à l'époque, avant d'avoir essayé mes premières bières belges, c'était un vrai roi parmi les pauvres. Aussi récemment qu'en 2006, j'en avais eu des pintes qui étaient carrément merveilleuses, mais il semblait avoir perdu les qualités qui le rendaient génial peu de temps après. À cause de Boont Amber, et seulement à cause de cela, la bière ambrée était toujours assez haut sur mes styles préférés malgré de nombreuses déceptions. Lorsque le style a augmenté l'ABV et a évolué vers des "rouges impériaux" ces dernières années, eh bien, c'est devenu l'un de mes favoris, et ça l'est toujours. Rien de tel que la maltraitance excessive et la saveur épicée et houblonnée robuste pour conduire à une boisson répétée.C'est plus tôt cette semaine que je me suis donc retrouvé avec non pas un mais deux bombardiers de 22 onces de bière ambrée attendant d'être consommés. Ayant besoin de vider mon frigo à bière, je mis sur une expérience ingénieuse. Et si nous faisions combattre les deux bières ambrées pour la suprématie, dans une catégorie qui n'est connue pour aucune suprématie? (Pas tout à fait une fusillade Berliner / Peach Pit, mais peu importe). Ce serait comme regarder une bataille de poids plume dans l'undercard avant que les spectateurs ne commencent à arriver sur le ring, mais bon – et si l'un d'eux était au moins à moitié aussi savoureux que Boont Amber? Ce ne serait pas un gaz? Rencontrez nos concurrents:OAKLAND BREWING – "Flytrap Amber Ale" – Hélas, cela a rapidement fait de l'ensemble du concours une victoire par défaut quelle que soit l'autre bière, même si c'était une Brew 102, une Hamm's Light ou un verre d'eau. Absolument imbuvable. Goûté comme une mauvaise bière blonde amère, presque sans malt ni qualité de rachat d'aucune sorte en dehors de la belle étiquette qui m'a incité à l'acheter en premier lieu. Une coulée et la pire bière de 2015 par un mile. 2/10.

BREIL DE CANYON DU DIABLE – "Deadicated Amber Ale" – Ayant déjà gagné par défaut, seule une bière infectée avec un rat mort aurait coûté à celle-ci sa victoire pyrrhic. Cela dit, ce fut également une grande déception, surtout compte tenu de mon soutien général pour les autres Canyon du diable bières que j'ai eues. "Deadicated" avait des houblons Cascade croquants, le strict minimum de malt requis et un peu de caractère grillé (un peu brûlé, même) qui le rendait assez buvable. C'était cependant aussi excitant que de boire un Anchor Steam en 2015. Équilibré mais ennuyeux. Le vainqueur, mais seulement parce que l'un d'entre eux le devait. 5/10.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *